Y’a t-il un orgasme dans l’IRM?

Y'a t-il un orgasme dans l'IRM?

Y'a t-il un orgasme dans l'IRM?

Mais qu’est-ce que cet étrange dessin, signé Benoît Crouzet, peut bien illustrer?
Gardez-ça en tête, quand il est question de Science et de Cul, il y a de grande chance que Sayane soit aux manettes! Sur son blog HARD Sciences elle nous explique:
Dans le but de mieux comprendre les mécanismes neurologiques impliqués dans l’orgasme féminin, la journaliste scientifique Kayt Sukel a participé à une expérience : elle s’est masturbée dans un IRM. Le tout sous la direction de Barry Komisaruk, chercheur de l’orgasme (sérieux, y’a des chercheurs de l’orgasme ?), et de sa doctorante, Nan Wise. Bon, soyons honnête, se faire jouir dans un IRM (imagerie par résonance magnétique) c’est pas joué d’avance : espace confiné, bruit assourdissant, impossibilité de bouger sous peine de compromettre les données, et surtout…des scientifiques attendant votre « performance » avec impatience. Kayt a d’ailleurs dû s’entrainer plusieurs semaines à atteindre l’orgasme de la façon la plus immobile possible.
Lire la suite

Une réflexion au sujet de « Y’a t-il un orgasme dans l’IRM? »

  1. Ping : Sale temps pour les clitos | Strip Science

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *