Vrac des derniers jours…

Ce qu’il y a eu avant l’orage et la découverte de la « Grande Griffe »…
Oui… j’avais préparé des p’tites photos, des p’tites vidéos il y a quelques jours… mais il y a eu la découverte de Jean et les évènements qui ont suivi. J’ai dû faire passer « le scoop » pratiquement en direct… c’était mieux. Et donc j’ai pris un peu de retard…
Retour en arrière…
Notre paléobotanniste Bernard Gomez est sur le terrain depuis plusieurs jours.
Au tamisage il prélève un maximum d’échantillons de végétaux en vue de les étudier au laboratoire de Lyon cet automne et cet hiver. Il s’agit toujours de déterminer le plus précisément possible le paléo-environnement d’Angeac-Charente il y a 130 millions d’années.
Deux paléontologues espagnols travaillant sur le site de La Hoyas (Espagne), site presque contemporain d’Angeac, viennent cette année encore fouiller avec nous. C’est sur ce site de Las Hoyas qu’un autre ornithomimosaure (Pelecanimimus polydon) a été exhumé.
Il s’agissait du plus vieil ornithomimosaure connu à ce jour… et il avait des dents, contrairement à notre Mimo !
Dans la soirée, nos deux collègues d’outre-Pyrénées nous feront une conférence en compagnie de Bernard Gomez sur leur travail à las Hoyas (Espagne) et ce qu’il y ont découvert.

Bill entreprend le moulage de la dossière de Gisèle, notre tortue charentaise.
Renaud décompresse après le retrait de la couche d’élastomère.
C’est réussi… nous aurons la possibilité de réaliser un joli tirage de la carapace dans son sédiment.
Vidéo:
A-Dossière
B- Plastron
C- Vertèbre cervicale du Grand Sauropode
Philippe Taquet, membre émérite de l’Académie des sciences nous fait l’honneur de nous rendre visite.
C’est un grand moment… nos jeunes fouilleurs abandonnent leurs outils pour lui demander des autographes !
A suivre…

Les commentaires sont fermés.