Conter /compter2 en 1 cette fois, parce qu’ils ont la même…

Conter /compter 2 en 1 cette fois, parce qu’ils ont la même racine latine : computare  (ça vous rappelle rien en anglais ça, computare ? )  de cum (avec), et putare, penser . Wiki dit : De l’ancien français conter, même mot que compter (graphie savante apparue au XIIIe siècle spécialisée au sens de « calculer »), du latin computare
« calculer, compter, prendre en compte » et « énumérer », d’où, par
glissement de sens, « conter, raconter », en latin populaire. le cnrtl dit aussi  Emprunté au latin classique computare (compter*), attesté en lat. médiév. au sens de « narrer », le développement sém. s’étant fait à partir de « compter, énumérer ».   et le littré http://www.littre.org/definition/compter Continuer la lecture

Banque (n.f) vient de l’italien banca , désignant “la table ,…

Banque (n.f) vient de l’italien banca , désignant “la table , comptoir de vente”  , de la même origine que banco, le banc . Les banquiers lombards du XVe siècle travaillaient sur des bancs dans des lieux ouverts.  http://www.cnrtl.fr/etymologie/banque http://alorthographe.unblog.fr/2011/03/21/etymologie-du-mot-banque/ Continuer la lecture

Monnaie (n.f)vient du latin moneta faisant référence au lieu où…

Monnaie (n.f) vient du latin moneta faisant référence au lieu où la monnaie romaine était frappée : le temple de Junon Moneta, dite”la conseillère“ . Moneta désigna donc d’abord le lieu puis par extension la pièce elle-même qui servait aux échanges.
Je suis en train de lire “ L’argent sans foi ni loi” des sociologues Michel Pinçon et Monique Pinçon Charlot (éditions textuel)  qui explique, entre autres, comment l’argent est devenu (presque) une nouvelle religion à notre époque . Il est étonnant de se rendre compte que la monnaie était donc frappée dans un lieu religieux au tout départ . source : http://users.skynet.be/numbru/Etymologie.html http://fr.wiktionary.org/wiki/moneta http://www.franceculture.fr/oeuvre-l-argent-sans-foi-ni-loi-de-michel-pincon Continuer la lecture

Lunule (n.f) Du latin lunula (« petite…

Lunule (n.f) Du latin lunula (« petite lune »).
  1. (Anatomie) Tache claire circulaire située sur la base de chaque ongle de l’être humain.
  2. (Géométrie) Portion de surface en forme de croissant de lune délimitée par deux cercles non concentriques de rayons différents.
  3. (Entomologie) Papillon de nuit, de nom scientifique Phalera bucephala, synonyme de bucéphale.
  4. (Religion) Petite boîte pour ranger les hosties consacrées pour donner la communion à une personne incapable de se déplacer.
  5. (Automobile) Tableau de bord de la Citroën CX.
  6. (Alpinisme) Trou en forme de demi-cercle, naturel ou artificiel, servant de point d’ancrage.
  7. (Archéologie) Parure de cou en forme de croissant de lune formé par deux cercles concentriques, fréquente pendant la Protohistoire sur la façade atlantique et dans les Îles britanniques
http://fr.wiktionary.org/wiki/lunule Continuer la lecture

Tatouage Le mot vient du tahitien tatau, qui signifie marquer,…

Tatouage Le mot vient du tahitien tatau, qui signifie marquer, dessiner ou frapper et dérive de l’expression « Ta-atouas ». La racine du mot, ta signifie « dessin » et atua signifie « esprit, dieu ». Le docteur Berchon, traducteur du deuxième voyage de Cook vers Tahiti en 1772, employa pour la première fois le mot tattoo ; le mot sera francisé en « tatouage» à la fin des années 1700. Il est d’abord introduit dans le Dictionnaire de l’Académie française en 1798, puis dans la première édition du dictionnaire de Littré en 1863. Au Japon, le tatouage traditionnel pratiqué à la main est appelé irezumi (入れ墨 ou 入墨, irezumi?, littéralement « insertion d’encre »), le terme plus général pour désigner le tatouage est horimono (彫り物 ou 彫物, horimono?, littéralement « sculpture »). source wikipédia En mai au quai Branly va débuter une expo qui me donne très envie Tatoueurs, Tatoués Lien ici pour en savoir plus sur les tatouages berbères traditionnels ici pour des tatouages de Yakusas Continuer la lecture

Moineau (n.m) Dérivé de moine* par comparaison entre le plumage…

Mis en avant

Moineau (n.m) Dérivé de moine* par comparaison entre le plumage de l’oiseau et le vêtement des moines; cf. l’ancien fr. moinet au sens de «moineau» (ca 1280 li moinet nomin. plur. Rigomer, 15622 ds T.-L.), mais il n’y a pas d’attestion sûre au Moyen Âge de moine «moineau»
source http://www.cnrtl.fr/etymologie/moineau Continuer la lecture