Le sol : une beauté insoupçonnée ?

Chloé se réveille doucement. Dans son lit, elle entend le bruit de papier de verre des feuilles bousculées par le vent. Aujourd’hui, les parents de son cousin Vivien viennent lui rendre visite : ils vont passer la journée avant de repartir chez eux, en ville. Chloé s’habille rapidement. C’est jour de …
Continuer la lecture

Charançons – ESpèces N°14

Mis en avant

… »En échange de ce logement sur mesure, les bactéries fournissent à l’insecte des acides aminés essentiels à la production de sa cuticule. Or, le squelette externe est achevé rapidement, quelques jours seulement après l’émergence des charançons adultes : que faire ensuite de ces bactéries devenues inutiles ? Plutôt que de les entretenir pour le reste de leur […]

Les antibiotiques ce n’est pas automatique !

Je pense que vous avez déjà dû entendre cette phrase des dizaines de fois à la télévision. Mais avez-vous compris pourquoi ? Je vous propose de remonter le temps pour comprendre ce qu’est un antibiotique. Alors vous avez compris ? Un antibiotique est en fait une molécule naturelle ou synthétique qui permet …
Continuer la lecture

Des bactéries partout!

Il y en a sur les touches de votre clavier, sur la souris et encore plus sur le tapis de la souris, sur vos doigts, sous vos ongles,  entre vos orteils, sur la table, dans l’air que vous respirez, en haut de la Tour Eiffel, au sommet du Mont Blanc… Partout! Les bactéries sont partout! Une bactérie commune genre Escherechia coli, lorsqu’elle est heureuse, se dédouble au bout de 20 minutes. Ça n’a l’air de rien, mais si on la laissait faire, sa descendance deviendrait énorme. Imaginez une petite coli posée sur une balance. Le cadran indique 0,001 nanogramme. Vingt minutes plus tard, elles sont deux. La balance indique donc 0,002 ng. Après une heure, on aura 8 microbes (2x2x2) soit 0,008 ng. En 2 heures,on se retrouve avec 64 bactéries et 0,0064 ng. C’est encore bien peu. Au bout de 24 h, il y aura 4,722366483×10²¹ cellules, ce qui fera sur la balance… 4 722 tonnes ! (j’avais oublié de préciser qu’il fallait une balance de qualité). Ça représente le poids de 28 baleines bleues ! Leur formidable pouvoir de multiplication leur permet donc de se répandre très rapidement dans les milieux qu’elles colonisent. À condition, bien sûr, qu’elles s’y sentent bien. Mais cette frénésie multiplicatrice est une arme terrible pour l’évolution et du coup, elles peuvent s’adapter très vite. C’est ainsi qu’elles ont su s’installer partout sur Terre : dans le sol, évidemment, où on en dénombre 26 000 milliards de trillons -ou milliards de milliards. Dans les milieux aquatiques, où more »

Continuer la lecture

Microbes!

Le dernier numéro de Drosophile, le douzième, est entièrement consacré aux microbes et aux bestioles qu’on ne voit pas à l’œil nu. sommaire : le monde des microbestioles Une vie de tardigrade Comment se déplacer quand on est un microbe? L’incroyable diversité des unicellulaires Bactéries en folie Partout! Extrémistes! Touche pas à mon microbiote! Maitres du monde?   et les rubriques habituelles : la bd, l’avis des anciens, la leçon de corumain… 28 pages entièrement en couleurs à se procurer ici
Continuer la lecture