Anne-Paule Mousnier tisse une toile à Angeac.


Attrape-rêves?

Land-Art éphémère.
Anne-Paule Mousnier piège les rêves de dinosaures…

 
Lien:
http://www.annepaulemousnier.fr/ Aller à « Oeuvres » puis « pendant ce temps là chez les dinos » pour retrouver les créations d’Anne-Paule des années précédentes réalisées sur le terrain des Géants du vignoble !
Ces peintures ont disparu au fil du temps.
Peu de choses se fossilise.
Lire la suite

Ici, tout n’est que fossile

Et voilà… la grande vertèbre plâtrée de Pépé est remontée sous une des tentes, à l’abri.
Elle rejoindra ses p’tites soeurs au musée d’Angoulême dans quelques jours afin d’être préparée tranquillement par Doumé. C’est quand même une belle soupe d’os !… Ça risque de prendre un peu de temps pour lui rendre sa superbe.
Côté CG ça repart de plus belle et Thierry le pirate débite des blocs à qui mieux mieux.
Entre deux contrepèteries, quand on creuse on finit par trouver.
Des os fossiles de dinos un peu partout… et pour certains, tant qu’il ne sont pas complètement dégagés (et préparés) il restent encore des os mystères.
Vertèbres et côte sacrée de Pépé ci dessous ?… on ne s’avancera pas.
On mettra le produit d’nos fouilles dans des caisses et on verra plus tard…
Et allez ! Encore un os mystère… 
Kesaco que c’truc ? 
Déjà:  Mimo ? Ou autre bestiole ?
… et boule de gomme…
Dans ce secteur: du Mimo en pagaille, du sauropode par brouette, de la quenotte de croc, de la tortoche et du « stégosaure » en cerise sur le gâteau…
Tout est précautionneusement détouré en attente de la séance de cotations.
Chaque fossile trouvé en place reçoit son numéro d’inventaire. Il ne bouge pas tant qu’il n’est pas repositionné dans l’espace grâce au théodolite, la station laser fixée plus haut sur le chantier.
Une fois la séance de cotation terminée sur le terrain, les fossiles sont prélevés et finissent dans la tente de lavage pour être conditionnés par l’équipe de Doumé.
Et hop… on les reverra plus tard au labo du Musée d’Angoulême. On finira bien par lever tous ces mystères !
En attendant il y en a qui font des heures sup’ sur le terrain !!!
 On ne peut pas s’en empêcher !
Et si des on tombait sur un os ?
Et si on trouvait d’autres empreintes ?
Ici, tout n’est que fossile(s).
A suivre !
Lire la suite

Sédimento… traces et empreintes.

En dehors des grands fossiles qui popularisent le site, les paléontologues, sédimentologues et autres biochimistes travaillent à comprendre ce qu’il s’est passé ici, dans le marécage d’Angeac, il y a 140 millions d’années. Des prélèvements, des coupes de terrain sont réalisés pour les futures études.
Clive Coy détecte des perturbations dans l’argile, de multiples traces, trés certainement dues au travail d’invertébrés. Passage de crevettes d’eau douce, des terriers de micro-animaux…
Une micro faune qui a vécu au fond de la vasière au temps des dinosaures…
A étudier !!!
Ci dessous la coupe d’un deltapodus. (empreinte/remplissage d’un stégosauridé)… 
où l’on voit la pression exercée par le dinosaure sur le sédiment.
Figure de charge qui vient étayer le dossier deltapodus.
Et pour cette empreinte possible de sauropode ?… l’enquête continue !
A suivre !
   
     
   

Lire la suite

Un peu en vrac …

Le temps file… et je n’ai pas eu le temps de peaufiner de nouveaux posts pour le « Petit carnet paléo-blog ». Le traitement de toutes ces photos et vidéos prend des heures… et mes journées sont épuisantes et super courtes…
Mais ne vous y trompez pas, en ce moment beaucoup d’ossements sont découverts et une jolie surprise vous sera montrée ultérieurement… ça se passe dans la tente labo/préparation… mais chuuut j’ai le droit de rien dire. ^^
Donc on va faire en vrac :
De l’os, de l’os, de l’os !
Rafael Royo Torres se penche ici sur notre sauropode et notre Dacentrurus.
Il faut dire qu’on ne manque pas de matériel à Angeac !
Présentation VIP à monsieur le préfet des découvertes de cette 8ème campagne de fouilles.
Travail du chapeau de nos paléontologues internationaux autour de la taphonomie et de la sédimentologie angeacaise… 
hypothèses de terrain.
VIDEO:
Isabelle Dethan réalise des dédicaces collector dans l’album « Sur le vif »…
travaillées sur le terrain et… sur le vif !
Alix, notre dessinatrice scientifique, nous quitte, un peu tristounette… mais dans quelques jours nous allons pouvoir la suivre sur l’île de Madagascar… croquis d’expédition assurés !
Daktari !…
Renaud Tortue kiffe grave la Billmobile !
Trop content de conduire Alix à son train.
Vroum…
La fouille reprend de plus belle côté Conseil Général (CG)
Le Grand Taupier s’éclate enfin !
Plâtrage des grosses pièces et des fossiles fragiles
Sous la tente labo, on trie, on identifie, on étudie…
Côté GG ça sort de partout… le terrain devient illisible si on ne fait pas une vraie fouille à plat, méthodique…
VIDEO:
Et peut-être de nouvelles empreintes de pas géantes, venant confirmer le passage de dinosaures au dessus des ossements. Angeac était un marécage VIVANT, pas seulement un simple cimetière !
VIDEO:
Dans cette vidéo: une petite « pomme de pin » venue tout droit du crétacé, une possible empreinte de sauropode et d’autres trouvailles fossiles.
Empreinte et remplissage 
?… Why not ?
A suivre !!!
Lire la suite

La forêt engloutie

Du dino, du dino, toujours du dino… on en mange à toutes les sauces du reptile mésozoïque !
Alors que sur notre site d’Angeac-Charente nous avons une exceptionnelle flore datant elle aussi de -140 millions d’années !
Chez Rodet, sous la grande tente nous avons mis à jour une « forêt engloutie »…
 Hélas tout cela est éphémère puisque la pyrite (sulfure de fer/or des fous) s’y retrouve en trés grande quantité et fait éclater le bois quand il est à l’air libre.
C’est pour ça qu’il nous faut constamment humidifier la zone…
Cette partie du site est recouverte de troncs, de branches… tempête ? Coulée de boue ?
Qu’a-t-il pu bien se passer ici, à Angeac, il y a 140 millions d’années ?
Et il n’est pas rare de trouver des petites feuilles, des rameaux ou des petits cônes de conifères…
Visite de monsieur le préfet, Pierre N’Gahane, qui reste un bon moment devant notre forêt engloutie, Une multitude de questions posées au paléontologue Ronan Allain.
Notre paléobotanniste Bernard Gomez n’est hélas pas là cette année… nous tentons de préserver toutes ces trouvailles afin qu’il puisse les étudier.
Ci dessous quelques découvertes des années précédentes…
Dont le grand tronc de conifère mesurant plus de dix mètres et dont le moulage minutieux est visible dans l’exposition au musée d’Angoulême !
Vous pouvez aussi retrouver la flore de nos Charentes antédiluviennes dans le MAGNIFIQUE et INDISPENSABLE ouvrage aux éditions EIDOLA:
A suivre !
Lire la suite

On creuse… on creuse ! Et on s’étend !

Mini vidéo du matin…
Sous la tente, côté Rodet,  nous sommes descendus au plus profond de notre couche fossilifère. On arrive à présent sur les argiles vertes qui marquent la fin de notre série.
On tombe sur le lit induré de galets jurassique (Thitonien) sur lesquels sont quelquefois enchâssés nos restes de vertébrés…
Quelques beaux fossiles sont découverts (surtout de notre sauropode), plusieurs caudales (centrums) une grande dorsale, un métacarpien superbe (on n’en avait pas non plus)… beaucoup de morceaux de plaques de tortues (dont une carapace de pleurosternidé, qui, une fois remontée sera presque complète)
Pas mal de choses qu’il nous faudra identifier.
On soupçonne aussi pas mal de croco (dont le carré trouvé ces derniers jours ?)
Autres morceaux de mâchoire ?
En attendant il faudra plâtrer ces prochains jours l’énorme dorsale de Pépé !
Quel morceau !
Au vu du nombre de fouilleurs concentrés sur cette zone « Rodet » il est temps de reprendre quelques carrés de fouilles côté « Conseil Général » pour juguler les forces estudiantines et les appétits de découvertes… Mais aussi… euh… pour la Science ! 🙂 !
Et on en connait à qui il ne faut pas le dire deux fois…
CG pirate est de nouveau installé !
On pose les vides-caves pour tout assécher et retrouver les zones de fouilles de l’an passé afin de les continuer. 
Faire sauter les banquettes, dégager les chemins qui servaient au public en 2016 
et regarder minutieusement ce qu’ils renferment…
Et il ne faut pas attendre longtemps pour que l’oeuf Kinder offre ses surprises !
La station lavage tourne à fond.
MINI VIDEO:
Et les médias sont déjà sur le coup !
Sur un des talus, l’artiste Anne Paule Mousnier réalise une toile… éphémère,
 
pendant que François Bonneau, président du Conseil Départemental de la Charente nous rend visite.
On s’arrête sur notre forêt engloutie
Et on prend la mesure du temps qui passe !
Dans les mains… des bois de 140 millions d’années !
Des fossiles d’une preservation exceptionnelle !
Préparés par une équipe exceptionnelle !
Mini vidéo:
Bref…. encore une trés belle journée !
A suivre !
Lire la suite

Le briefing des nouveaux venus…

Au musée Ronan Allain fait un cours aux nouveaux étudiants
Vidéo:
Des nouveaux venus sur le terrain d’Angeac ?… C’est la relève des troupes à mi-temps de la campagne. On amène ces étudiants tous frais et encore propres au musée d’Angoulême. Visite du labo où le paléontologue Ronan Allain explique aux nouveaux éléments de l’équipe ce qu’ils risquent de trouver sur le chantier de fouilles. 
Et quoi de mieux cette année qu’une exposition autour des dinosaures et autres vertébrés trouvés dans les couches du crétacé inf des Charentes pour ce briefing ?
La visite est couplée avec plusieurs interviews.  Nos paléontologues étrangers (qui ne le sont pas pour nous)… dont Rafael Royo Torres répondent aux questions des différents journalistes… Même les médias étrangers se déplacent ! 
Ici, Rafael interrogé par plusieurs radios et émissions espagnoles.
On vous le dit: la fouille s’internationalise ! 
Plus de 11000 visiteurs se sont précipités au musée d’Angoulême depuis l’ouverture pour découvrir cette exposition unique !… Il faut dire que ça a de la gueule !
Et le livre part comme des p’tits pains !
Z’avez intérêt à vous le procurer tant qu’il en reste encore !
A suivre !
Lire la suite

Que drone ! (le chantier de fouilles vu du ciel !)

Un grand merci à Dominique Abit (co-Auteur du livre « Dinosaures, Les géants du vignoble ») qui est venu sur le site avec un drone pour faire de belles images du chantier de fouilles ! Extra ! 
Nous vous livrons ici un petit extrait vidéo monté.
VIDEO des fouilles vu du ciel !!! :
BONUS – 1 :
Le jour du drone…
Vidéo:
On nous espionne !
BONUS – 2 :
On vous invite aussi à venir fouiner dans  DINOLERON (page web) et découvrir un autre site de fouilles, celui de Chassiron (pointe de l’île d’Oléron). Un chapitre complet a été écrit dans le livre « Dinosaures, Les géants du vignoble » par Dominique Abit. De trés belles photos illustrent cette partie… mais aussi quelques non moins jolies illustrations. (faut bien aussi se congratuler un peu quand même, flûte alors !)
Hop (cliquer sur l’image) —>  
Et ici aussi (cliquer sur l’image):
 
A suivre !
Lire la suite