Rhetorical Kombat

Petite illustration pour les sociologeek :

Hirschman a analysé les rhétoriques réactionnaires. Il en repère trois modes d’expression : l’effet pervers (perversity), la mise en péril (jeopardy), et l’inanité (futility).
(voir A. Hirschman, Deux siècles de rhétorique réactionnaire, Paris, Fayard, 1991).

Un jour il faudra que je fasse une vraie note avec Hirschman…
Mais bon, en ce moment l’emploi du temps est chargé. D’où le peu d’articles en ce moment.
En espérant pouvoir reprendre un rythme de publication plus important dans quelques temps !
(ce n’est pas l’envie qui manque en tout cas !)

Nop

Les commentaires sont fermés.