Parce que la recherche, c’est aussi lire pleins de trucs rigolos

dessiné par NOP

Pour les petits curieux, les livres évoqués sont les suivants :

  • Erving Goffman, Asiles. Études sur la condition sociale des malades mentaux, Paris, les éditions de minuit, coll. « Le sens commun », 1968.
  • Michaël Pollak, L’expérience concentrationnaire. Essai sur le maintien de l’identité social, Paris, Métailié, 1990.
  • Catherine Rémy, La fin des bêtes. Une ethnographie de la mise à mort des animaux, Paris, Economica, coll. « Études sociologiques », 2009.

Si vous aviez reconnu les trois bouquins, vous êtes définitivement accros à la sociologie. Euh… bravo ?

Les commentaires sont fermés.