Mardi, the limit is the sky

Aujourd’hui, je file pour Lyon: je serai en dédicace (samedi 17/11 donc) à la librairie LaBD à partir de 14h! Salut! je pars prendre mon train.

carte 

  page01
page02
page03
page04 
 
page05
page06

page07 

 
page08
page09
page10
page10bis

 
page11

 
page12
page13

page14

SOURCES:
 _la carte postale vient de cet intarissable site Hippopotable que je suis une fois de plus allée piller.
 _Pour ceux qui étaient en hibernation pendant l’événement et qui ne voient pas du tout de qui on parle dans cette note, voici une vidéo résumant la chose (après une bonne page de pub et passé 1minute, vous verrez Kittinger, mais en vieux).
_qui est Kittinger d’ailleurs?
_Voici la vidéo de la chute de Kittinger, en 1960, difficile voir si sa main est vraiment comme une pastèque. Détails de cette mission nommée EXCELSIOR III
_ Je me suis bien reposée sur l’excellent site Globule et téléscope qui explique très bien les défis de pression, de température et de vitesse qu’a du relever Baumgartner. 
_un aperçu de tous les sauts bien risqués qu’a fait Baumgartner avant celui-là.
-Articles sur l’utilité de l’exploit, les risques qu’il représentait, sur la fascintation que ça nous a tous suscité.
_petite citation de Félix:
« It is hard to describe, because I didn’t feel it. When you’re in a dead pressure suit [with no reference points] you don’t feel anything. »

_Oubliez Ryan Gosling les filles, c’est surfait. Prenez Baumgartner torse poil.



Les commentaires sont fermés.