Mardi, Parabologie

Oui ce fut long. Pour la peine, voici une longue note. Elle sera en deux parties, dont voici la première. Promis, la seconde viendra vite. Enfin on l’espère. Amen.

carte

page01

page02

page03 

 

page04

page05

page06

page07 
 

page08

page09

page10

page11

page12

page13

page14

page15

page16

page17 

 
 page18

page19

page20

page21

page22

page23

page24

SOurces: 
-Image de la carte postale tirée une fois de plus par mon fournisseur officieux d’images: La bibliothèque  idéale de l’hippopotable 
– Le bloggeur roux dont il est question dans la carte est évidemment Boulet qui a eu la même chance insultante de voler dans les mêmes conditions l’an dernier. Bon c’est bien parce qu’il fait des coupes d’avion en dessin que je vous passe le lien.  
– une paraoble aérienne dessinée par un dessinateur qui sait utiliser illustrator:

P1110570 
Et des paraboles, il y en aura une bonne trentaine:

P1110572-Pour les curieux, voici un exemple de liste d’expériences qui ont ont lieu durant les vols (on retrouve M. Hoyos) 
-Lien vers le département de la mécanique des fluides de l’ESPCI
– On a bien envoyé des chats en apesanteur comme on peut le voir dans cette vidéo. là c’est plus gracieux et on ne jette pas le chat contre un mur: vidéo miaou miaou
– C’est Novespace qui fait voler l’airbus zéro-G 
– Vous avez envie d’étriper des bloggeur? Vous pouvez voler vous aussi si vous voulez(pouvez).
– Un artiste faisait parti de ce vol, sa démarche était assez surprenante mais super: Jean Lambert-Wild. Il en a fait une chronique sur France inter (cf les photos)
Dans la prochaine note, on s’attaque aux choses sérieuses:

P1110573 

Et un grand merci à Séverine Klein, Julien Watelet, Sébastien Rouquette, Mauricio Hoyos, l’équipe de Novespace, le CNES et le médecin fou qui m’a déclarée apte.

Les commentaires sont fermés.