Lundi, c’est Ergomanie

Salut les amis. Je serai en dédicace à la librairie Barbe rousse le mercredi 4 décembre et à la librairie BDnet bastille le 6 décembre. Je dédicacerai aussi la revue dessinée  avec JM Manach et Nicoby, à la librairie de Paris, place de Clichy le 13 décembre. Cf colonne de droite du blog pour plus de détail. Bisous.
Les grands esprits se rencontrant souvent, Patrick Baud et moi avons eu la même idée de sujet la même semaine. N’hésitez donc pas à aller voir sa vidéo pour approfondir la chose (cf.sources). En revanche, inutile de lui écrire pour dire qu’il a copié, parce que c’est faux. En fait c’est même l’inverse, vu le nombre de fois où je me suis inspiré de ses sites AXOLOT  et exocet comme référence. Patrick, je te bisoute.

carte

page01
page02
page03
page04
page05
page06

page07

page08

page09

page10

page10bis

page11

page12

page13

page14

page15

page16

page17
page18 

 —->VIDEO DE PATRICK BAUD axolot 4 pour en savoir plus.

SOURCES:
-Une fois n’est pas coutume, la photo de la carte est tirée du fort sympathique site HIPPOPOTABLE
-J’ai découvert ces scientifiques fous, grâce à Alex Boese, auteur du livre  »Electrified Sheep,Atomic Pigs, Glass-Eating Scientists,and More Bizarre Experiments’‘. C’est le même auteur que le livre « elephant on acid« (qui relate l’électrocution d’éléphant ou l’injection de LSD chez les mêmes pachydermes) qui m’avait permis de faire cette -vieille-note en 2009.
-Rigolez pas avec l‘ergomanie, ça peut rendre très malheureux (dépressif quoi).
-l’idée de créer une peau à l’épreuve des balles n’a pas été abandonnée, mais on espère plutôt la fabriquer grâce à une chèvre, génétiquement modifiée avec des gènes d’araignée, pour que son lait soit constituée de fibres aussi résistantes que celles la toile d’araignée (enfin grosso modo)…
– Quand on voit la tête de Woolard et Carmichael, qui ont l’air de eux employés d’EDF, on a du mal à les imaginer s’écrasent mutuellement les testicules.
– Monsieur Ritter et sa pile volta.
-Voici le docteur Kane, s’auto-opérant. Pour plus de détail de l’opération cliquer ICI.

surgery_full
Lors de l’opération, le dc Kane a eu un petit coup de flip quand ses boyaux sont sortis. 
Mais, avec sang froid, il a tout remis en place. Plus de peur que de mal! 

-Quand à notre ingénieur nucléaire-maison, voici un petit article sympatoche retraçant ses exploits. Généreux, il faisait part de ses avancées sur son blog.

Erratum:
un lecteur me signale une erreur dans la légende de la photo-ci dessus. On n’y voit pas le dr.Kane mais Rogozov qui se fit aussi une appendicectomie en 1961.
Voici Kane s’auto-oéprant pour la deuxième fois, d’une Hernie cette fois (1932). La première opération dont je parle dans la note, en 1921, était bien une appendicectomie.


Ces vérifications me mettent en joie, car je découvre dans la foulée le cas d’un étudiant en médecine qui s’est auto-castré en 1979  et d’une mexicaine qui dût pratiquer une auto-césarienne en 2000, sauf qu’elle, elle n’avait que de l’alcool pour s’anesthésier (lien)

 

Les commentaires sont fermés.