L’Archéologie à grande vitesse ! EXPO au Musée d’Aquitaine.

Exposition “L’archéologie à grande vitesse : 50 sitesfouillés entre Tours et Bordeaux” au musée d’Aquitaine du 27 juin 2017 au04 mars 2018.

Long de 300 kilomètres, le tracé de la LGV a permis aux archéologues d’enrichir les connaissances sur la vie quotidienne de nos ancêtres, depuis la préhistoire jusqu’à nos jours. À travers les fouilles archéologiques menées dans les régions Centre et Nouvelle-Aquitaine, commencez votre voyage dans l’exposition ponctuée de nombreuses bornes tactiles, de projections, d’un atlas interactif et de films avec reconstitutions 3D. Découvrez la vie des chasseurs de la préhistoire et des premiers agriculteurs, puis explorez des fermes gauloises, une villa gallo-romaine et un hameau médiéval.
Retour sur 400 000 ans d’histoire, entre Tours et Bordeaux…
Inauguration le 26 juin dernier, en présence du Maire de Bordeaux, Alain Juppé.
Visite guidée par Vincent Mistrot, attaché de Conservation du Patrimoine et responsable de la section Préhistoire-Protohistoire au Musée d’Aquitaine:

Et… mais… mais oui !… il s’agit bien de superbes reconstitutions en couleur directe, réalisées par Isabelle Dethan et qui introduisent le visiteur vers les temps jadis…
et ponctuent l’exposition…
C’est toujours merveilleux de voir ses dessins méga-agrandis…
et d’illustrer intelligemment un propos et de fabuleuses découvertes.
Toutes les époques sont brossées…
au hasard de la construction de la ligne LGV. 
Ligne SNCF qui mettra Angoulême à 1h42 de Paris et Bordeaux, capitale de Région à seulement 2H30 de la métropole… 
La proche banlieue, donc.
En attendant… la modernité à toute vitesse, aujourd’hui,  fait la part belle au passé :
Mais… ô surprise !… Chers amis amateurs de paléontologie…
Des découvertes datant “d’avant l’déluge” ont été exhumées ! (on imagine bien qu’hélas il devait y en avoir par brouettes… mais dans LGV il y a “Grande Vitesse”… donc pas trop l’temps de fignoler…) 
Heureusement, quelques fossiles remarquables ont pu être sauvés, démontrant, une fois de plus qu’il existe toujours un riche et extraordinaire patrimoine qu’il nous faut  protéger et comprendre.
Jurassique sup…
et du Crétacé moyen.
La classe…
Alors, si vous êtes en vacances dans le bordelais… vous savez ce qu’il vous reste à faire:
Visiter l’exposition !!!
Vidéo:

PS:
Note de dernière minute d’un paléontologue du Muséum de Paris (Séverin Morel) en voyant les visuels des fossiles ci dessus:
(…)
Sinon, pour les fossiles de la LGV, j’ai vu 2 erreurs.
Le bloc avec plein de dents grises (Asteracanthus) c’est un requin hybodontidae et non une raie comme illustré. Et pour le Pycnodonte, là, j’ai plutôt l’impression qu’il s’agit d’un palais dentaire de Lepidotes.
A dans un peu plus de 2 semaines à Angeac.

Séverin

Étiquettes :

Les commentaires sont fermés.