La genèse des chaussons-dinosaures d’Angeac-Charente…

Petit retour en arrière sur ce qui ne devait pas être révélé avant novembre 2014 !
Un secret bien gardé. 
Merci aux fouilleurs ! 
Qui au départ a eu cette idée saugrenue ? Bill ? Ronan ? Moi ?… peu importe. Toujours est-il que l’inspiration est venue de ces deux dessins:
Fin de campagne 2013… je relance la boutade:
Autant dire que c’est poilade sur le chantier.
Finalement, le défi est lancé !… Jean-Marie Audoin invite son ami et industriel Frédéric Rondinaud, le patron des célèbres charentaises.
Et là… C’est le coup de foudre !
Au propre comme au figuré, car Mr Rondinaud nous rend visite le jour de la colère du Grand Sauropode, au moment même de la découverte de la Griffe géante.
On ne peut que se souvenir de ce moment là :
Coup de foudre de l’industriel pour l’atmosphère électrique et vivante du lieu.
5 jours plus tard à peine… Frédéric Rondinaud nous présente des prototypes. 
Incroyable.

Deux mini-vidéos inédites faites à l’arrache ce jour là (à cliquer) :
A Angeac-Charente c’est la surprise ! Frédéric Rondinaud nous présente les prototypes fraîchement réalisés par ses équipes…
Qui de mieux que nos fouilleuses et fouilleurs pour devenir les ambassadeurs de ces dino-chaussons ?


Début septembre: échanges de mails, rencontre avec l’équipe des stylistes Rondinaud.
Je travaille avec Ronan Allain (paléontologue MNHN) et Jean-François Tournepiche (conservateur du Musée d’Angoulême) sur l’aspect « scientifique » des trois modèles à réaliser.
On choisit, Mimo l’ornithomimosaure (à qui on supprimera les dents du prototype et rajoutera un bec), Hector le carcharodontosaure (à qui on ajoutera des dents plus fidèles à celles trouvées sur le site d’Angeac) et Pépé, bien entendu, notre sauropode géant (à qui on dessinera des dents d’herbivore, plus fidèles elles aussi à ce que l’on retrouve sur le chantier de fouilles)
A gauche les persos style BD (Mazan), à droite les propositions redessinées par l’équipe Rondinaud :
Fin septembre: validation, sur le lieu de fabrication, des trois modèles.
Premiers essais d’impression sur tissu:
On décide de rajouter une petite langue au modèle MIMO.
 Mi novembre: retour à l’usine. C’est l’effervescence. la production est déjà lancée depuis quelques semaines. C’est super marrant et émouvant de voir mes personnages de papier devenir tout autre chose.
Une idée pas si saugrenue que ça.
Un grand merci à tous. 🙂
Rappel pour ceux qui voudraient commander une paire de chaussons dinosaures:
Et dans les boutiques Rondinaud: toutes les tailles, tous les modèles.
Boutiques Rondinaud :
43 rue des halles- 16110 LA ROCHEFOUCAULD
Tel: 05 45 63 01 09

27 Route d’Angoulême- 16260 CHASSENEUIL
Tel: 05 45 39 52 70


Note: 
Dans la boite, avec chaque paire chaussons il y a deux petits livrets en couleur de 8 pages.
« Paléontologie de la pantoufle charentaise » et « Les dinosaures d’Angeac-Charente » écrits par Jean-François Tournepiche et illustrés par Mazan.
Le premier présente la découverte des pantoufles de façon amusante et le second, plus « scientifique » nous parle rapidement du site à dinosaures d’Angeac.

Les commentaires sont fermés.