Comment la neurologie explique la victoire de la droite

neglect 1

 

neglect 2

 

neglect 3 neglect 4

 

 

 

neglect 5

 

neglect 6

 

neglect 6B

 

neglect 7

 

neglect 8

 

neglect 9

 

neglect 10

 

neglect 11

 

neglect 12

 

neglect 12B

 

neglect 13

 

neglect 14

 

 

neglect 15

 

 

neglect 16

 

 

neglect 17

 

 

 

 

neglect 18

 

 

 

neglect 19

 

 

 

neglect 20

 

 

 

APPENDIX

– Merci à Paolo Bartolomeo, neurologue et chercheur à l’ICM (Hôpital Salpêtrière): ICM

– L’attention est sélective et relève de la sphère cognitive et pas sensorielle. Testez votre attention avec Simons&Chabris

– Les réseaux fronto-pariétaux , responsables de l’attention, ont été localisés aussi grâce au placement d’électrodes cérébrales pendant des opérations neurochirurgicales. On a utilisé les réponses en direct des patients éveillés (Hôpital Salpêtrière).

– L’héminégligence gauche (qui suit une lésion cérébrale droite) tend à disparaître si le patient récupère ses fonctions.

– Nos neurones  meurent tous les jours: on enregistre notre pic neuronal juste avant notre naissance, mais le cerveau est plastique, il évolue et crée de nouvelles connections en permanence (ouf!).

– Les « câbles » de la matière blanche font quelque 160.000 Km de longueur. Pour chaque neurone il y a environ 10.000 synapses.

– Les images IRMF enregistrent l’afflux de sang aux neurones et déduisent l’activité d’une zone cérébrale de sa réponse hémodynamique.

– Les tests cliniques sur les patients (du type de ceux de Fellini) sont de moins en moins praticables à cause de la bureaucratie qu’ils entraînent (autorisation du comité éthique etc.). Ils représentent maintenant 5-10% de la recherche globale sur le sujet. La neuroimagerie a pris la place d’honneur.

POUR ALLER PLUS LOIN

– Un dossier sur l’héminégligence

– Un article sur le travail avec les patients qui se sont soumis à l’intervention neurochirurgicale

– Lignes de fuite: un livre original qui explique la peinture à la lumière de la neurologie (d’où j’ai tiré les images de Fellini et Lovis Corinth, merci!)


















Les commentaires sont fermés.