Bière contre soleil.

 

Et voilà donc un deuxième article inédit de ma part pour cette magnifique plateforme ! (encore merci de me laisser y participer, j’en oublierais presque ma vie privée et mon site !)

Cette fois-ci, c’est inspiré du site « pourquoi le ciel est bleu » de ce cher Martin et ça parle de…BIÈRE !

Extrait de l’article (pour mieux comprendre la bédé, c’est mieux) paru ici

« Les thiols sont une famille de composés organiques (entendez par « organique » des molécules essentiellement constituées de carbone, d’hydrogène, d’oxygène, d’azote, et à l’occasion de phosphore, soufre, silicium), qui présentent un enchaînement d’atomes précis, à savoir Carbone-Soufre-Hydrogène (C-SH). Oui parce qu’en chimie organique, on classe les molécules par famille, et non par masse, ou par nombre d’atomes… Bref, il y a la famille des alcools, des acides carboxyliques, des amines, etc.
Revenons aux thiols. Cette famille n’a pas bonne réputation. Eh oui, tous les thiols puent. c’est ainsi que la cystéine, un acide aminé contenant ce fameux assemblage C-S-H, est responsable de l’odeur d’oeuf pourri…

Mais ce fameux « skunky » thiol, qu’a t-il de particulier ? Tout simplement c’est la molécule la plus odorante pour l’homme qu’on connaisse… un milliardième de gramme dans un litre, et cela devient imbuvable… un gramme, et c’est environ un millier de piscines olympiques contaminées …

En fait, certains constituants issus du houblon, les isohumolones, qui donnent en partie le goût amer à la bière, peuvent se dégrader en présence de lumière. Certains rayonnements, dans l’ultra-violet, excitent ces molécules, qui se coupent, en plusieurs morceaux, et, au grès des recombinaisons chimiques ce malodorant  3-méthylbut-2-ène-1-thiol est produit… »

 

Et voila, a bientôt sur www.alamain.info pour une des conséquences de la bière !

 

 

Une réflexion au sujet de « Bière contre soleil. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *