Assiette (n.f)viendrait de l’ancien français…

Mis en avant

Assiette (n.f) viendrait de l’ancien français “siet” qui lui est lui même dérivé du latin “situs” qui signifie situé.   On parle donc de l’assiette d’une ville pour parler de son emplacement topographique de l’assiette du cavalier ( comment il se situe, la manière dont il est assis sur le cheval ?) de l’assiette des convives autour d’une table : là où ils s’assoient (avant que cela ne devienne l’objet donc) et puis si mes souvenirs sont bons c’était aussi un impôt au Moyen-Âge sur une terre, d’après le CNRTL « fait d’assigner une rente sur un fonds de terre » Voilà le mot est donc un peu compliqué, les sources  cnrtl guy degrenne (eh oui ) le coin de lana Lire la suite

Tomber dans les pommes vient par déformation de “tomber…

Mis en avant

Tomber dans les pommes vient par déformation de “tomber dans les pâmes” équivalent de tomber en pâmoison, c’est-à dire s’évanouir. Pâmes , pâmoison sont issus de “se pâmer” qui lui même vient du latin spamare et du grec  σ π α σ μ ο ́ ς «spasme, convulsion» source cnrtl  Lire la suite

Boussole Emprunté à l’italien bussola, attesté au même…

Mis en avant

Boussole  Emprunté à l’italien bussola, attesté au même sens depuis le 13 e siècle, féminin de bussolo, bossolo attesté au sens de « petit vase, petit récipient (en bois à l’origine) » d’où l’appellation de la boussole, celle-ci reposant à l’origine dans une petite boîte en bois et  bossolo est dérivé du bas latin. buxis, v. boîte. source cnrtl  je continue dans mon univers de la marine […]

Grigou Emprunté au languedoc et…

Mis en avant

Grigou Emprunté au languedoc et limousin grigou « gredin »  correspondant au gascon gregoun , dérivé de grec* qui a pris le sens de « filou » dans le Midi, d’où il est possible que Molière l’ait lui-même emprunté. Pour revenir d’une dizaine de jours de Grèce, plus précisément Nafplio ci dessus dessinée, je peux jurer que les Grecs ne sont pas gredins et que la Grèce n’est pas avare de soleil ! Lire la suite