Vendredi, grosse soufflerie

Les enfants, ça tombe bien qu’on publie une note aujourd’hui,
car c’est aussi la sortie de la BD « L’intelligence artificielle« ,
réalisée avec Jean-Noël Lafargue à la Petite Bédéthèque des Savoirs
(Lombard). Je serais vous, j’irais aussi découvrir les autres
titres super de la collection !
Tant qu’on y est, je serai en dédicace à Condrieu, aux vendanges graphiques les 12 et 13 mars 2016.
Au salon du livre de Paris, au stand du Lombard le 17 mars de 17h à 19h et au stand Arte (pour Tu mourras moins bête) le samedi 19 de 13 à 15h.
Le 25 mars, je serai au Cultura de la Défense avec Patrick Baud (heure à préciser).
Et aussi à Perros Guirrec du 15 au 17 avril.

carte

page01

page02

page03

page04

page05

page06

page07

page08

page09

page10

page11

page12

page13

SOURCES :
– La carte est tirée d’une BD qui s’appellait « Bert the turtle« . Bert expliquait aux petits enfants américains comment se protéger des bombes atomiques. D’ailleurs les animaux montraient souvent l’exemple dans les tutos survie de l’époque. Si même la nature ne s’émouvait pas d’un champignon atomique… pourquoi se prendre le chou ?

– Je vous conseille vivement, mais je l’ai déjà fait pour d’autres notes, le livre d’Alex Boese Electrified Sheep. Sinon, vous pouvez lire l’extrait du livre How You Can Survive an A-Bomb Blast.– A lire : The Dragon’s Tail: Americans Face the Atomic Age Par Robert A. Jacobs. dont voici une image extraite :

Voyez, même votre poney garde son calme face à une bombe atomique. Franchement, vous êtes plus courageux qu’un poney!… Bon alors.



– En fait j’ai menti : on sait comment le cochon était rendu dépressif : le cas d’Achille, the nervous pig
– De biens belles photos des chèvres 315 et cochon 311.
– Le cochon 311 est connu pour avoir survécu à l’explosion. Il a été retrouvé nageant, après que le navire dans lequel il était a coulé. Cet article ne semble pas trop y croire.
– Lors de l’opération Crossroads, il y a eu en fait deux tirs sur deux jours (c’est pour ça que j’ai mis 2 bombes entre parenthèses). Le premier a été fait depuis un bombardier le second était immergé, ce qui a produit une jolie boule d’eau de 2 km de diamètre et un tsunami de 30 mètres.

Les commentaires sont fermés.