Vendredi, 30 millions d’amis.

Oui, j’ai pris du temps à faire cette note, mais je vous ai mis à la fin, dans les sources, de magnifiques images à montrer à vos neveux durant les fêtes (surtout avant qu’ils ne mangent la grosse dinde).

carte

page01

page02<
page03
page04
page05
page06

page07 

page08
page09
page10
page11
page12

Source:
 – L’image de la carte postale est tirée d’une étude très sérieuse qui a consisté à coller une sorte de ventouse prolongée d’un bâton sur les fesses d’un poulet, afin de montrer comment ce dernier se met à marcher, ainsi affublé d’une queue rigide, comme un dinosaure.

« `

Les informations (et beaucoup d’autres) sur la magnéto-sensibilité des oiseaux migrateurs en général (dont le pigeon voyageur) sont tirées du livre « Les souris Gloussent, les chauvessouris chantent » de Karen Shanor & Jagmeet Kanwal. Sachez qu’on trouve aussi des magnétites chez la truite et dans l’abdomen des abeilles.

– Si vous êtes un humain et que vous voulez être plus sensible au magnétisme terrestre, vous pouvez toujours faire comme certains transhumanistes qui s’implantent des matières magnéto-sensibles, histoire de « ressentir » le nord (je vais vous retrouver le lien).

– Pour en savoir plus sur les sens du chien, vous pouvez lire le livre de Alexandra Horowitz « Dans la peau d’un chien » (traduit en FR). Un dessin animé très instructif a été tiré de son livre, il est très bien .

– Version chat,  il y a les livres de John Bradshaw. Mais lui, il parle des sens du chat.
ICI, l’article dans lequel il parle du jeu du chien par rapport à celui du chat.

– Une recherche récente a donc montré qu’une bonne partie des fourmis d’une fourmilière n’en foutait pas une rame, laissant les autres bosser à leur place. Attention, ça ne veut pas FORCÉMENT dire que ce sont des grosses feignasses. Il est possible qu’elles soient spécialisées dans l’inactivité, donc que cela ait une utilité… peut-être qu’elles montent la garde. On ne sait pas encore. Évitez donc de sortir cet article à votre patron pour justifier la bonne santé de son entreprise malgré le moindre effort que vous fournissez.

Voici l’article de PlosOne sur le FAC qui permet de comptabiliser le nombre d’expressions faciales.
Le gagnant est donc l’humaine avec 27 expressions, viennent ensuite le chat (21), le cheval (17) puis le chien (16), et enfin les chimpanzé (13).
Si vous voulez en savoir plus sur les mimiques de douleur du cheval castré, cliquez sur l’image.http://horsetalk.co.nz/2014/03/23/horse-grimacing-pain/#axzz3rxXcmr2w

Les commentaires sont fermés.