Qui de la plume ou de l’oiseau…


Inspiré par : « Qui de la plume ou de l’oiseau »

On connaît les plumes des dinosaures et celles des oiseaux. Des paléontologues rennais ont eux retrouvé des plumes intermédiaires, dans un fragment d’ambre détaché en 1999 d’une ancienne carrière de Charente-Maritime. En 2007, les chercheurs soumettent la résine aux rayons X du synchrotron de Grenoble, pour obtenir des images en 3D nettes et, avec l’aide d’un ornithologue, ils constatent que la plume retrouvée n’a pas la forme d’un plumeau, où les filaments s’accrochent à une base unique, comme le duvet des dinosaures. Mais qu’elle n’a pas non plus un axe central distinct, comme les plumes des oiseaux. Ici ce sont les barbes elles-mêmes qui se rassemblent pour former un axe, comme un tronc de bananier. Cette découverte a apporté une preuve manquante à l’histoire de l’évolution des plumes. Depuis, l’ambre charentais a révélé d’autres secrets : quatre dents d’un nouveau marsupial, du plancton marin et des centaines d’insectes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *