L’homme qui sauva l’Europe


Inspiré par :  » Zone euro : peut mieux faire »

La crise actuelle le montre : la zone euro n’a pas atteint la perfection, économiquement parlant. C’est-à-dire une situation d’équilibre, où les avantages à être en union monétaire compensent la diminution des marges de manœuvre de chaque État. Mais en sommes-nous loin ? Un économiste s’est penché sur le sujet. Il a créé un modèle informatique reproduisant au plus près le fonctionnement de la zone euro ! Il y a intégré de nombreux paramètres : le travail, la monnaie, les finances…, liés par des équations complexes, qu’il alimente avec des données publiques : PIB, prix à la consommation, taux de chômage, ou taux d’intérêt de la Banque centrale européenne. Grâce à ce clone, le chercheur a pu déterminer que la zone euro aurait plus de 20 milliards d’euros par trimestre à gagner à atteindre son équilibre ! Pour s’en approcher, il faudrait introduire une coordination des politiques fiscales et économiques, comme c’est le cas aux États-Unis ou au Canada, d’autres unions monétaires. Un transfert de souveraineté que n’envisagent pas encore les États européens…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *