Le paradoxe de la domestication

Voilà qu’en pleine période d’intenses révisions (autrement dit de procrastination sévère), mon regard morne s’est porté sur une pie qui imitait maladroitement la chorégraphie de Thriller sur un toit de voiture. Je me suis alors souvenue qu’il y a fort fort longtemps, j’avais eu une folle envie de domestiquer une …

Les commentaires sont fermés.