Je ne partirai pas en Syrie, si tu m’apprends à lire

solenn-mep-1 solenn-mep-2 solenn-mep-3 solenn-mep-4 solenn-mep-5 solenn-mep-6 solenn-mep-7 solenn-mep-8 solenn-mep-9 solenn-mep-10 solenn-mep-11 solenn-mep-12 solenn-mep-13 solenn-mep-14 solenn-mep-15 solenn-mep-16 solenn-mep-17 solenn-mep-18 solenn-mep-19 solenn-mep-20 solenn-mep-21 solenn-mep-22 solenn-mep-23 solenn-mep-24

Je suis un auteur indépendant et pas une journaliste salariée du Monde, si ce blog vous plaît, partagez-le et suivez-moi sur  TwitterFacebook , Google+ , Instagram . Et n’oubliez pas:  La femme qui prenait son mari pour un chapeau est un chouette cadeau

LA FEMME QUI PRENAIT SON MARI POUR UN CHAPEAU C1C4.indd

Mille mercis à Marierose Moro, psychiatre et directrice de la Maison de Solenn à Paris www.marierosemoro.frwww.maisondesolenn.fr
www.clinique-transculturelle.org

www.centrebabel.fr

Petite bibliographie

M. Moro, Avec les parents, Osons être parents, Bayard, 2016

M. Moro (dir.), Les ados créatifs dans un un monde en changement, Dunod, 2015

Copyright photo hall Maison de Solenn: G. Guzman, 2014

 

 

 

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • YahooBuzz
  • LinkedIn
  • Netvibes
  • Delicious
  • Digg
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • RSS

Les commentaires sont fermés.