Anecdotes scientifiques : drôles de noms d’espèces

Aujourd’hui sur Kidi on continue la série des anecdotes scientifiques ! Après les drôles de noms de gènes, passons aux drôles de noms d’espèces. Tiens au fait qu’est-ce qu’une espèce ? Deux êtres vivants font partie d’une même espèce si ils sont capables de se reproduire mais également si leur …
Lire la suite





Espèces n°5, Le coucou gris

Mis en avant

Entr’Espèces N°5 La femelle coucou ressemble à un épervier, un rapace chasseur d’oiseaux. Aussi, quand elle s’approche d’une couvée d’un passereau, les parents s’enfuient. Cela donne le temps au coucou de remplacer un des œufs de passereau par un des siens. Un coucou empaillé suffit d’ailleurs à faire fuir les pauvres parents…

PaléoEspèces / Les voyageurs du Mésozoïque

Mis en avant

Quelques pistes et traces de pas fossiles permettent d’imaginer un éventuel comportement grégaire et migratoire pour certains sauropodes. Ici, les camarasaures migrent en groupe. Cependant, les paléontologues ignorent s’ils constituaient des troupeaux aussi structurés socialement que ceux des grands mammifères herbivores actuels.

PaléoEspèces / Chacun sa niche

Mis en avant

Les cavités géologiques naturelles sont des pièges terribles pour les bêtes mais font le bonheur des paléontologues. Ainsi, sur le  site de Cerro de los Batallones près de l’actuelle Madrid, on a pu reconstituer toute la chaîne trophique du Miocène grâce à un de ces gisements fossilifères exceptionnel.

La théorie de l’évolution en BD (partie 2)

Pour commencer l’année en douceur, rien de mieux qu’une superbe BD proposée par Pellentz sur la théorie de l’évolution : comment l’évolution peut-elle produire de nouvelles espèces ? Réponse dans la BD. Bonne lecture ! *La définition des espèces n’est pas toujours aussi simple. Il existe ce que l’on appelle …
Lire la suite





Espèces n°7, Les fous de l’atoll

Mis en avant

Entr’Espèces N°7 Sur l’île de Palmyra, le guano que produisent les fous à pieds rouges finit toujours par se retrouver dans la mer. Près des forêts côtières où nichent les fous, la mer est ainsi enrichie en nutriments, d’où abondance de plancton végétal, et donc de petits crustacés qui le mangent… et donc de raies […]