Botox et prix Nobel 2013

 


 


Notes

  • Rendons honneur aux 2 autres prix nobels : Randy Schekman a grandement participé à la découverte des SNARE et protéines associées, et Thomas Südhof a établi le rôle du calcium dans la fusion de ces vésicules, qui permet de temporiser leur fusion avec la membrane.
      • Une vidéo présentant l’action du botox : au début on voit le mécanisme normal qui permet à la vésicule de fusionner à la membrane et de libérer son contenu, ce qui stimule le muscle. Après, on voit l’action du botox qui dénature une des protéines du complexe et empêche la fusion de la vésicule : le muscle ne se contracte pas.

       
      • La toxine botulique (= botox) est le plus puissant poison neurotoxique connu (40 millions de fois plus que le cyanure !)

       

      Les commentaires sont fermés.